Igny (91)
Requalification du quartier Joliot Curie

Contexte

Quartier Joliot Curie à Igny (91)

Le projet de requalification d'Igny est né fin 2019 : Eiffage Aménagement s’est intéressé à la possible mutation du quartier Joliot Curie, situé au sud de la commune d’Igny (91), en vue d’y réaliser une opération d’aménagement.

Eiffage Aménagement s’est alors rapprochée de la Ville puis de Seqens afin d’étudier un projet urbain ambitieux consistant à démolir l’ensemble des logements existants pour y concevoir un nouveau quartier, en intégrant le foncier de la Ville d’Igny mais aussi celui de Seqens.

Chiffres clés

Description de l'opération d'aménagement

Un pilotage innovant entre Eiffage Aménagment et le bailleur Sequens

Eiffage Aménagement a constitué une société d’aménagement dédiée au projet, à laquelle Seqens, filiale du Groupe Action Logement a pris part.

Il s’agit d’une association inédite entre un opérateur privé et une SA HLM pour un projet d’aménagement urbain. La complémentarité des compétences des deux opérateurs a permis de concevoir un projet ambitieux de requalification urbaine répondant aux attentes de tous les partenaires et de la Ville.

Plan masse prévisionnel du quartier Joliot Curie à Igny (91)

Plan masse prévisionnel du quartier Joliot Curie à Igny (91)

  • Démolition-reconstruction de 244 logements sociaux
  • Environ 340 nouveaux logements dont 30% en locatif social
  • Au total, environ 590 logements répartis ainsi :
    • 270 logements en accession libre
    • 390 logements sociaux
    • 30 logements en accession sociale
  • Des équipements publics adaptés : gymnase, extension de l’école, cantine scolaire, médiathèque, city stade
  • Un parc paysager de plus de 5000 m²
  • Des commerces de proximité
  • Des espaces paysagers et des cheminements apaisés en direction des quartiers voisins

Promoteurs : Eiffage Immobilier – COFFIM – Seqens Accession
Architecte urbaniste : A26
Paysagiste : ARTEMISE
AMO Développement Durable : TERAO

Visiter le site Internet dédié : https://joliotcurie-igny.fr/

Planning prévisionnel

Un projet pensé à l'échelle de son territoire

Pour Seqens, le patrimoine de logements existants est vieillissant et présente un certain nombre de dysfonctionnements, qui exigent de réaliser des investissements conséquents et réguliers. Ces interventions ne suffiront pas, sur le long  terme,  pour  offrir  des  conditions  de  vie satisfaisantes aux habitants.

Le projet de requalification du site vise donc à démolir l’ensemble du patrimoine locatif social de Seqens et à réaliser un projet urbain sur l’ensemble de ce foncier, en y intégrant également les terrains sur lesquels sont bâtis les équipements de la Ville. Des études urbaines ont ainsi été lancées par Seqens et Eiffage Aménagement dans le cadre de leur convention de partenariat sur Igny. Elles ont permis de réaliser un diagnostic urbain sur le secteur et de proposer des scénarios de programmation pour échanges avec la Ville.
Les différentes réunions de travail avec la Ville ont ainsi permis d’aboutir à des intentions d’aménagement et de faire valider les invariants, conditions de faisabilité du projet, repris dans une convention cadre tripartite.

En parallèle, la démarche de concertation entreprise auprès des habitants a permis d’aboutir à des orientations d’aménagement traduisant les aspirations et besoins locaux : la conservation de l’identité d’une « petite ville proche de la nature » et à taille humaine, le traitement particulier accordé aux lisières paysagères du projet, la création d’espaces propices à la convivialité et à la détente sont autant de partis pris d’aménager élaborés collectivement. Les acteurs clés du projet Joliot Curie sont :

  • la société d'aménagement constituée de Seqens et d'Eiffage Aménagement,
  • la Ville d'Igny,
  • les services de l'Etat, avec lesquels des ateliers de travail sur le projet urbain se sont également tenus,
  • la communauté d'agglomération Paris Saclay (MOA de la requalification des voiries),
  • les habitants.

La prise en compte de l'existant (démolition et phases de relogement) constitue à la fois une contrainte (temporalité) et une opportunité qui a permis d'entreprendre cette démarche de concertation innovante.

Un dispositif contractuel de type convention de PUP (Projet Urbain Partenarial) permet d’entériner le partenariat avec la Ville et de soutenir l’investissement à réaliser sur les équipements publics (extension d’une école, nouvelle cantine scolaire).

À terme, la requalification du secteur Joliot Curie permettra d’accueillir entre 1400 et 1600 habitants, en plus des riverains/usagers de l'offre d'équipements communs.

Une démarche de concertation engagée en amont du projet

Une démarche de concertation importante a été entreprise par la société d’aménagement avec les locataires de Seqens, premiers concernés par la démolition, mais aussi les riverains du secteur.
L’objectif de cette démarche a été de les associer à la phase d'études et de conception du projet d'aménagement.
Différents formats ont ainsi été proposés afin de distinguer des temps de diagnostics, de partage d’informations avec des moments de travail en commun. Cette concertation a permis d’enrichir les réflexions de l'équipe pendant la phase de conception, de recueillir les attentes et les interrogations des locataires et des riverains et de comprendre les usages actuels (atouts et faiblesses du fonctionnement du quartier) afin d’imaginer ensemble le futur secteur Joliot Curie. Elle a permis aux participants de s'approprier le projet.
Dans le cadre du relogement, le bailleur Seqens mène en parallèle un dialogue continu avec les résidents en leur permettant d’exprimer leurs craintes, leurs attentes et leurs questionnements. Après un accompagnement en phase pré-opérationnelle, Seqens a recruté une chargée de relogement depuis janvier 2022, dédiée au projet Joliot Curie.

BiodiverCity® : La nature au cœur du projet urbain

BiodiverCity®

Le projet urbain et architectural Joliot Cuire vise le label BiodiverCity® du Conseil International de la Biodiversité et de l'Immobilier (CIBI).

L'objectif, est de recréer un lien fort entre les citadins et la nature grâce à la prise en compte systématique du vivant dans la construction.

La continuité végétale Nord-Sud du secteur, sa réinscription dans le grand paysage de la vallée de la Bièvre, mais aussi la place faite aux sols de pleine terre et à la gestion des eaux pluviales, sont autant de marqueurs de l'ambition environnementale du projet.